Défi écriture : mon #ChallengeAuteur de Mars

Défi écriture : mon #ChallengeAuteur de Mars

Bah oui, il n’y a pas de raisons que je ne m’amuse pas moi aussi ! Alors je participe au #ChallengeAuteur, même si c’est moi qui l’ai lancé ! J’aime bien les listes à compléter comme ça, un peu comme pour le #DefiPKJ mais pour l’écriture cette fois ! Vous pouvez retrouver la liste par ici !

Ce que j’ai validé :


Séance du matin, le mardi 7 mars…

J’ai écrit pour l’appel à textes Résonances, l’idée c’est de s’inspirer d’une série de photographie et d’écrire des textes courts de moins de 4 000 signes. J’en ai déjà écrit plusieurs, il y a 25 photos. Rien n’oblige d’écrire pour chaque image, mais j’ai l’envie de participer pour toutes les images qui me parle. Et ce matin, c’est celle-ci, une photographie de H. Desplechin.

J’ai écrit ce texte de 659 signes (oui, j’ai presque validé le 29, mais non…) sans forcer, avec plaisir et ce fut agréable ! En plus, j’ai déjà validé 5 points du challenge !

Je valide :

8) Ecrire via une reconnaissance vocale : j’ai utilisé celle de Google Drive qui marche plutôt bien et permet d’écrire plus spontanément. C’est une méthode d’écriture que je pense réutiliser régulièrement !

10) Il pleut dans votre scène alors qu’il fait soleil dehors : c’est un miracle parce qu’il pleut tout le temps en ce moment chez moi !

Il pleut des cordes, […]

15) Répondre à un appel à textes : l’AT Résonances qui m’inspire vraiment beaucoup !

14) S’inspirer d’une photographie : le principe de cet appel à textes !

24) Commencer et finir un paragraphe par la même lettre : par hasard, sans chercher à valider ce point !

Et puis […] est passé.


Séance du midi, le mardi 7 mars…

J’ai écrit un deuxième texte en ce jour pour l’appel à textes Résonances inspiré cette fois d’une photographie de Benloÿ. C’est fou comme cet appel à textes m’inspire. J’ai écrit mes 997 signes d’une traite et surtout j’ai pris beaucoup de plaisir à imaginer cette scène et ces personnages.

Je valide :

5) Placer un mot commençant par W, X, Y ou Z : par hasard celui-là !

C’était au Waterloo Pub.

25) Un personnage porte du bleu : pour celui-là je me suis inspirée du #ChallengeAuteur pour le placer !

Je ne sais plus pourquoi, mais tu portais une robe bleue endimanchée.


 Séance du début d’après-midi, le mardi 7 mars…

Et c’est reparti pour un énième texte pour l’AT Résonances ! Cette fois, la photographie est de M. Durigneux. Toujours court, rapide à écrire et prenant ! J’aime vraiment écrire pour des appels à textes quand il n’y a pas de contrainte de signes minimum, parce que j’écris tellement à l’économie que j’ai vraiment du mal à écrire sur du long !

Je valide :

6) Manger quelque chose à base de fruit en écrivant : oui, de l’ananas en sirop !

3) Ce que vous écrivez vous inspire un autre texte : en fait, ça m’inspire carrément un autre projet. je ne sais pas si je vais l’écrire, mais j’ai l’idée d’un recueil de nouvelles/micro-nouvelles inspirés d’une série d’images libre de droits de Sasin Tipchai que j’adore sur Pixabay. Allez, j’en partage quelques unes avec vous pour le plaisir !


Séance synopsis, le mardi 7 mars…

L’appel à textes Les paradoxes temporels me tente bien depuis un moment et voilà qu’une idée se dessine dans ma tête ! J’ai du coup écrit un petit synopsis pour pas perdre mes idées et j’ai bien envie d’y intégrer un personnage que j’ai déjà fait vivre via un autre texte !

Je valide :

1) Ecrire avec quelque chose de volumineux sur la tête : je sortais de la douche…


Séance du soir, le mardi 7 mars…

Toujours sur ma réponse à l’appel à textes Paradoxes Temporels, j’ai avancé un peu. Pas beaucoup, certes, mais je suis plutôt contente de la qualité !

Je valide :

11) Ecrire en pyjama

20) Ecrire de nuit


Séance du matin, le mercredi 8 mars…

J’avance toujours, doucement, mais sûrement sur l’appel à textes Paradoxes Temporels et j’ai même trouvé un titre : Zina. Ce nom de personnage vous dit peut-être quelque chose… C’est un perso que j’ai déjà utilisé pour un petit texte court. Pour le plaisir, je vous le partage :

Zina.​ ​Ma​ ​Zina.​ ​Mon​ ​souffle​ ​se​ ​coupe,​ ​net,​ ​alors​ ​que​ ​mon​ ​cœur​ ​s’affole.​ ​Elle​ ​me​ ​replonge 
quatorze​ ​ans​ ​en​ ​arrière,​ ​bien​ ​avant​ ​mon​ ​divorce,​ ​mes​ ​enfants,​ ​mon​ ​mariage.​ ​Dans​ ​un monde d’insouciance,​ ​de​ ​légèreté,​ ​où​ ​la​ ​moindre​ ​poussière​ ​nous​ ​émerveillait. Elle​ ​n’a​ ​pas​ ​changée,​ ​toujours​ ​aussi​ ​souriante​ ​et​ ​lumineuse. 
Comment​ ​aurais-je​ ​pu​ ​oublier​ ​cet​ ​aura​ ​de​ ​joie​ ​qui​ ​la​ ​suit,​ ​son​ ​sourire​ ​d’enfant,​ ​son​ ​regard brûlant​ ​de​ ​désir,​ ​la​ ​douceur​ ​de​ ​sa​ ​peau,​ ​son​ ​odeur​ ​de​ ​printemps… 
Zina.​ ​Ma​ ​Zina.​ ​Je​ ​me​ ​sens​ ​renaître​ ​rien​ ​qu’à​ ​la​ ​vue​ ​de​ ​son​ ​visage​ ​vivant.​ ​Ici,​ ​tout​ ​était​ ​mort, même​ ​les​ ​yeux​ ​de​ ​mes​ ​fils​ ​sont​ ​éteints. 
Zina.​ ​Ma​ ​Zina…​ ​Vas-tu​ ​me​ ​tuer​ ​une​ ​seconde​ ​fois​ ​? 
Je​ ​n’ose​ ​pas​ ​m’approcher,​ ​j’ai​ ​peur​ ​de​ ​rêver.​ ​De​ ​connaître​ ​à​ ​nouveaux​ ​ces​ ​moments idylliques pour​ ​les​ ​sentir​ ​s’échapper​ ​entre​ ​mes​ ​doigts,​ ​incapable​ ​d’agir,​ ​de​ ​la​ ​retenir. 
Alors​ ​je​ ​la​ ​regarde​ ​et​ ​lui​ ​offre​ ​un​ ​sourire.​ ​Elle​ ​me​ ​le​ ​rend,​ ​joueuse. 
J’ai​ ​envie​ ​d’elle.​ ​Comme​ ​avant.​ ​Comme​ ​dans​ ​mes​ ​souvenirs.​ ​Comme​ ​jamais. 
Mes​ ​doigts​ ​frémissent. 
Elle​ ​va​ ​me​ ​faire​ ​vivre. 
Elle​ ​va​ ​tout​ ​me​ ​reprendre. 
Mais​ ​je​ ​vais​ ​l’aimer. 
Fort.​ ​Et​ ​encore.​ ​Pour​ ​toujours. 
Jusqu’au​ ​bout. 
Jusqu’à​ ​mourir. 
Vous allez me dire que ça n’a rien à voir avec le voyage dans le temps… Je réutilise le personnage, mais j’ai crée une intrigue autour d’elle qui n’existe pas dans ce petit texte. Vous pourrez peut-être un jour en juger par vous même ! Affaire à suivre !

Je valide :

21) Le titre de l’histoire que vous écrivez ne comporte pas la lettre E 

Zina


Motiver son prochain…

2) Encourager un auteur en perte de motivation/d’inspiration à participer au #ChallengeAuteur


Séance du matin, le 9 mars…

L’AT tous aux abris me fait valider :

27) Ecrire un passage sur le thème de la nature

18) Tuer un personnage

4) Pleurer en écrivant une scène

17) Ecrire en écoutant de la musique : avec une musique d’ambiance


Séance du 10 mars…

7) Etre dérangé par quelque chose ou quelqu’un en écrivant : une perceuse !

12) S’inspirer d’un fait réel : l’attente de bébé !

22) Ecrire quelque chose de personnel

29) Ecrire une micro-nouvelle de moins de 600 signes espaces comprises

16) Un personnage à vos initiales


Conclusion

Résultat, j’ai validé 23 points sur 30. Et je suis déjà repartie pour le challenge d’avril, toujours dans la bonne humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *