Une parenthèse dans ta vie de Marjorie Levasseur

Une parenthèse dans ta vie de Marjorie Levasseur

C’est via le nouveau site la boîte à textes (un site d’annonces liées au secteur du livre que je vous recommande grandement !) que j’ai découvert Une parenthèse dans ta vie et son auteur, Marjorie Levasseur. Ce n’était pas prévu, mais j’ai ouvert son annonce, lu le résumé et puis je me suis proposée pour une chronique ! Et aujourd’hui, voici l’article !

Le résumé :

Clémence est une jeune femme dont la sensibilité à fleur de peau n’a d’égal que son naturel et sa simplicité. Aide-soignante aux Lilas, une maison de retraite située au coeur de la Nièvre, elle va apprendre à ses dépens que la nature humaine a aussi ses travers et être la victime de ses bons sentiments. Mais en pleine tourmente, elle va faire la connaissance de Madeleine, une dame de 91 ans récemment arrivée aux Lilas… sur un malentendu. Madeleine a eu bien des malheurs dans sa vie et n’aspire aujourd’hui qu’à retrouver le seul membre de sa famille qui lui reste : un arrière-petit-fils qui vit à l’autre bout de la France et qui ignore tout de son existence. Devenue persona non grata aux Lilas pour un temps indéterminé, Clémence va prendre la décision d’aider Madeleine dans sa quête, quitte pour cela, à s’éloigner de sa zone de confort habituelle. Elle, qui n’a jamais franchi les frontières de sa Bourgogne natale, va partir à la recherche de Fred, jeune homme dont l’attitude n’aura de cesse de la déstabiliser. Mais Clémence réalisera bien vite que sous son apparence désinvolte et sarcastique, Fred cache de profondes blessures.

Une intrigue attractive :

Ce roman a commencé à me séduire à la lecture de son résumé. J’ai de suite été emballée par la quête de Clémence et le rapport entre les générations. Le personnage de Madeleine, une vieille femme, m’a vraiment plu et donné envie d’en découvrir davantage. Je n’ai pas été déçue par son petit caractère !

Des personnages singuliers :

Vraiment, ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman c’est la singularité des personnages. Ils sont tous différents et l’auteur que je suis a tout de suite perçu le travail lié à la caractérisation des personnages. Ils ont tous quelque chose qui les rend uniques et de fait réalistes. Très sympa !

Un style fluide, mais factuel :

La plume de Marjorie est fluide. Ma lecture fut donc facile et agréable. Ce roman se lit bien. Par contre, j’ai parfois trouvé le style trop factuel. Du coup, certains passages manquent selon moi de ressentis. Ils mériteraient d’être développés à mon humble avis.

Une fin marquante :

La fin m’a beaucoup plus parlé. Je l’ai trouvé plus sensible et vivante que le début, à m’en donner les larmes aux yeux. Agréablement surprise par les derniers chapitres donc, qui clos merveilleusement bien ce premier tome. Les révélations, les lettres (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler) m’ont secoué et qu’est-ce que j’aime ça !

La phrase conclusion :

Un récit qui vaut le coup, je lirai avec plaisir le tome 2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *